Réduire les gaspillages : je m’informe, je réduis, j’économise

Vous connaissez peut-être la phrase qui dit que « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas » ? C’est toute la philosophie de la démarche zéro déchet, zéro gaspillage. Nous devons individuellement et collectivement changer nos pratiques de consommation et agir quotidiennement pour un monde plus soutenable ! Les solutions existent à tout niveau, permettant de reprendre le contrôle sur votre consommation quotidienne, sur vos budgets et sur votre bien-être à l’échelle individuelle. Vous ne voyez pas encore bien comment ? Cela viendra en commençant par lire ce dossier plein d’astuces pour agir dans le quartier et dans son quotidien par étapes.

Découvrez tous les deux mois un dossier d’informations, astuces et adresses locales pour en savoir plus sur ces sujets et connaître les moyens d’agir à son échelle et auprès de son entourage

Surconsommer et gaspiller, ça coûte cher à tout le monde

Réduire les gaspillages relève du bon sens pour beaucoup de personnes, encore faut-il avoir conscience de tous les gaspillages que nous générons. Pour d’autres personnes, elles n’ont pas nécessairement connaissance de ce que cela leur coûte directement ou de manière cachée.

Avec notre niveau de consommation d’objets neufs et d’alimentation en augmentation constante, les ressources naturelles commencent à se raréfier. Nous produisons sur la métropole de Lyon chaque année 387kg de déchets/habitant/an. Or seulement 120kg de ces déchets sont valorisés en matières, c’est-à-dire, qu’ils seront réemployés, recyclés ou utilisés dans toute autre action visant à obtenir, à partir de ce déchet, des matériaux réutilisables, ce qui prolonge leur durée de vie et limite le gaspillage de leur production. 236kg seront incinérés dans un de nos 2 incinérateurs pour produire un peu de chauffage ou d’énergie mais aussi de lourdes émissions de gaz et polluants, 31kg sont enfouis en décharge. Ces valorisations ou leur élimination ne sont pas sans effets sur notre environnement et notre santé. Il y a aussi ce qu’on appelle les « déchets cachés » : pour produire un objet depuis l’extraction des matières premières entrant dans sa composition jusqu’à sa fin de vie, l’objet va générer énormément plus de déchets que son poids lui-même : eau, pétrole, matières premières, énergies, transports etc.

 

Extrait Défi Rien de Neuf, zerowastefrance.org

Vouloir réduire ses déchets c’est limiter la production de gaspillage des ressources utilisées, notamment la production de « déchets cachés » (comme la partie immergée d’un iceberg). Faire durer l’objet en lui-même limitera son impact, réduira la pollution de notre environnement générée par sa production. C’est aussi faire des économies en limitant d’acheter de nouveaux biens sans cesse grâce à la réparation, le troc, la location, le prêt etc. ou en évitant de jeter des produits payés mais non consommé.

 

Réduire les gaspillages alimentaires

L’action de réduction la plus immédiate, rapide et visible côté porte-monnaie. A titre individuel, cela revient entre 159€ par personne par an (ADEME), sachant que notre alimentation génère aussi une grande partie de nos émissions de gaz à effet de serre, responsables de la dégradation accélérée de notre climat notamment.

 

Pour savoir comment s’y prendre, il faut savoir l’origine et la répartition des gaspillages alimentaires :

33% consommateur > 32% transformation > 21% producteur > 14% distributeur

 

Comment agir dans mon quotidien ?

>> faire des listes en avance

>> acheter la juste quantité : je découvre les produits vrac autour de chez moi

>> ne pas céder aux offres en lots

>> ne pas faire ses courses l'estomac vide

>> préparer ses menus de la semaine : j'essaie les menus 1REPAS1EUROS

>> bien stocker ses aliments : suivez le guide de rangement du réfrigérateur de Récup'&Gamelles

>> cuisiner ses restes : les recettes de Récup' & Gamelle ou les dizaines de livres empruntables à la Médiathèque de Vaise

>> composter : je m'inscris aux composteurs du quartier avec Idées9

Comment agir dans le quartier Valmy et autour ?

>> faire des listes de courses en avance

>> acheter la juste quantité : je découvre les produits vrac autour de chez moi

>> ne pas céder aux offres en lots

>> ne pas faire ses courses l'estomac vide

>> préparer ses menus de la semaine : j'essaie les menus 1REPAS1EUROS

>> bien stocker ses aliments : suivez le guide de rangement du réfrigérateur de Récup'&Gamelles

>> cuisiner ses restes : les recettes de Récup' & Gamelle ou les dizaines de livres empruntables à la Médiathèque de Vaise

>> composter : je m'inscris aux composteurs du quartier avec Idées9

Frigo solidaire du 9e du Marietton – crédit @Lyon Capitale

 

Pourquoi nous jetons ce que nous mangeons ?

Comment se fait-il que l’on gaspille autant de nourriture ? Pourrait-on faire en sorte d’en jeter moins ? Et si… nous mangions tout simplement trop ? Pour répondre à ces questions, Emmanuel Martin a discuté avec Nicolas Bricas, socio-économiste et titulaire de la chaire Unesco Alimentation du monde.

Découvre le podcast

 

Réduire le gaspillage de l’énergie et d’eau chez soi (et sur son lieu de travail)

Au sein de son foyer et de manière générale , de nombreuses astuces sont possibles pour réduire l’énergie consommée au quotidien chez soi, l’eau, le chauffage etc.

>> Réduire sa consommation d’énergie

Découvre le kit de l'ALEC qui vous aidera à faire la chasse au gaspi chez vous ! Kit B'watt

L'ADEME propose de nombreux documents informatifs sur les astuces et aides financières pour économiser eau, énergies et faire durer ses appareils. Par exemple :

« Chauffe-eau : comment éviter les surconsommations »,

Le numérique par son format dématérialisé ne laisse pas entrevoir ses besoins énergétiques, pourtant, il est responsable de 10% de la consommation électrique française.

Découvrez l'infographie de l'ADEME à ce sujet.

Ou laissez vous conseiller par le Guide « la face cachée du numérique ».

 

Réduire sa consommation d’eau

L’eau est un bien commun vital et il est en danger, un peu plus chaque année les réserves naturelles s’épuisent sans se recharger pleinement.

Il y a l’eau consommée visible : tout ce qu’on fait sans y penser, boire, se laver, cuisiner, se baigner dépend de l’eau. Mais aussi toute l’eau consommée non visible : consommation de viandes, fromages, vêtements neufs, électroménagers neufs etc.

 

Réduire le gaspillage électronique

Nos appareils électroniques et électroménagers regorgent de centaines de pièces de matières premières variées notamment de nombreux métaux, dont l’extraction polluantes devient de plus en plus difficile, aux conditions de travail dégradées. Ils ont un coût d’achat et un coût environnementale, alors les faire durer et les utiliser avec soin et bon entretien !

Exposition temporaire au Musée Confluence : LES SECRETS DE LA TERRE jusqu’au 22 octobre

Sans que nous en ayons toujours conscience, les minéraux nous entourent : la pierre sert à la construction de nos habitats ; les métaux à la fabrication des monnaies et des machines ; les roches, comme le charbon, à la production de l’énergie ; les terres, minerais et sels à l’industrie. .La raréfaction de ces ressources est aujourd’hui un véritable enjeu. De nouvelles découvertes pourraient être porteuses d’un avenir plus respectueux de l’environnement et des êtres vivants, mais le défi est de taille.

extrait données Défi Rien de Neuf de Zero Waste France

Vous faites énormément d'économies du côté de votre impact sur l'environnement et côté de votre porte-monnaie en réparant plutôt qu'en achetant neuf !

Dans le quartier : Repais Café du Centre Social et Culturel Pierrette Augier (Change de chaîne pour les vélos)

Les 28 septembre et 26 octobre 2022, l'atelier d'auto-réparation Atelier Soudé sera présent en même temps que la déchetèrie-donnerie mobile sur la place Ferber. Plus d'infos

Consultez le réseau des Répara'acteurs du quartier !

Un peu plus loin :

Bricole Social Club Bricologis pour des ateliers, prêts d'outils, les ateliers d'auto-réparation de l'Atelier Soudé, Eisenia et son projet Linux & Populus reconditionne les ordinateurs sous Linux

 

  • Emmaus pour de nombreux objets (venue à domicile si grandes quantités)
  • Envie, pour l'électroménager

 

 

X